Notre Groupe

Le Mouvement scout prend racine à Savièse avec la création en 1955-56 de la Meute Notre-Dame-des-Monts (Louveteaux) ; en 1958, de l’Essaim Clair Matin (Petites Ailes), rebaptisé Ronde du Soleil (Lutins), et de la Troupe du Sanetsch (Eclaireurs); en 1959, de la Troupe Sainte Marie-Madeleine (Eclaireuses) ; et en 1979-1981, des Guides et des Routiers. Les scouts portent un foulard rouge bordé de jaune : il s’agit des couleurs des armoiries saviésannes, une épée à la poignée d’or sur fond de gueules (rouge). Dès l’origine sont mis sur pied les traditionnelles réunions et les camps ; les scouts participent à la procession de la Fête-Dieu.

En 1980, à l’initiative de Grégoire Luyet, paraît le premier numéro du Journal scout de Savièse qui perdure grâce à diverses équipes rédactionnelles jusqu’en 1998. Fort de 77 numéros, ce Journal constitue une belle mémoire écrite et relate, entre autres, les théâtres mis en scène à la salle paroissiale, les camps, les thèmes de l’année, les noms des chefs et cheftaines.

Le 2 juin 1985, dans le cadre de l’Année internationale de la jeunesse, les scouts fusionnent sous le nom de Groupe Saint-Germain, patron de la paroisse. Une fête mémorable, le Festival de la jeunesse saviésanne, est organisée au Mayen de la Zour, une pierre gravée devant la chapelle en témoigne : le fanion est béni par le curé Ravaz, parrainé par Marie-Madeleine Dubuis et Bernard Luyet, anciens chefs. Ce Festival débouche sur la création de l’Equipe J.E.U.N.E.S., active jusqu’en 1991, qui lance la foire, le cortège de carnaval et diverses expositions culturelles.

Depuis la fusion de l’ASV en 1990, le Groupe compte dans ses rangs d’anciens responsables cantonaux : Jeanne-Emmanuelle Jollien (formation), Emmanuel Reynard (relations aux groupes), Claire-Isabelle Héritier (cheftaine cantonale), envoyée en 1998 à Bucarest durant cinq mois par le MSDS pour fonder l’Association roumaine des Guides, et Ursula Varone (cheftaine cantonale).

Dans les années 1980, le Mouvement recensait plus de 150 scouts actifs ; ce nombre a progressivement régressé. Après une brève interruption entre 2003 et 2005, le Groupe se reforme sous l’impulsion de Christelle Héritier : en 2007, il compte une trentaine de Lutins et Louveteaux.

Anne-Gabrielle Bretz-Héritier, Jeanne-Emmanuelle Jollien Héritier

Le Scoutisme

Le scoutisme est un mouvement de jeunesse mondial créé par Lord Robert Baden-Powell, un général britannique à la retraite, en 1907, à Brownsea.

Aujourd'hui, le scoutisme et le guidisme comptent plus de 30 millions de membres dans 217 pays et territoires, de toutes les religions et de toutes les nationalités, représentés par plusieurs associations scoutes au niveau mondial.

Le scoutisme est un mouvement de jeunesse reposant sur l'apprentissage de valeurs fortes, telles que la solidarité, l'entraide et le respect. Son but est d'aider le jeune individu à former son caractère et à construire sa personnalité tout en contribuant à son développement physique, mental et spirituel afin qu'il puisse être un citoyen actif dans la société. Pour atteindre cet objectif, le scoutisme s'appuie sur des activités pratiques dans la nature, mais aussi des activités en intérieur, destinées plutôt à un apprentissage intellectuel. Le scoutisme s'appuie sur une loi et une promesse et a souvent une dimension religieuse ou spirituelle.

 

Les branches du scoutisme

Le scoutismes est séparé en "branches" déterminées par l'âge  des scouts. On en compte actuellement 5  Suisse : la branche castor (5-7 ans), louveteaux (7-11 ans), éclaireurs (11-16 ans), pionniers (16-18 ans) et routiers (18 ans et plus).

Les branches ouvertes dans notre groupe sont louveteaux, éclaireurs et routiers.

Les activités sont adaptées aux branches ; par exemple, les louveteaux feront plus de jeu et d'activités bricolages, alors que les éclaireurs iront plus souvent en jeu de piste et auront des activités plus physiques.

© 2017 Créé par Igor Ranisavljevic avec Wix.com