Journal de camp 2021

Nos aventures sur les hauts de Nax seront mises en ligne régulièrement...

Restez connecté-e-s pour découvrir le récit de notre camp 2021!

Les Totems

C’est une tradition scoute qui consiste à donner un totem, donc un nom d’animal et aussi un adjectif pour certains groupes dont le nôtre, qui correspond à la personnalité de la personne. C’est comme un deuxième nom qui nous correspond vraiment. La totémisation se passe durant l’avant dernier soir de son premier camp. On te réveille au milieu de la nuit pour déguster la pota-pota (une sorte de mélange de différents plats de la semaine) ! Ce n’est pas vraiment bon et le but est de trouver au moins 3 ingrédients. Puis les chefs te donnent ton totem et voilà. Ce totem t’accompagnera durant toute ta vie scoute, mais encore après. Il peut être changé (il n’est pas définitif), si tu évolues et que ton ancien totem ne te correspond plus. C’est quelque chose d’assez symbolique et lorsque tu rencontres de nouveaux et de nouvelles scout-e-s tu te présentes sous ton totem. C’est un peu ton identité au sein des scout-e-s. Tu peux tirer de ton totem une force. Le style de totem dépend du groupe. Par exemple, les adjectifs ne sont pas toujours utilisés ou même des fois il n’y a même pas d’animal. Dans notre groupe, les louveteaux n’ont qu’un animal. Il faut attendre d’être éclaireur et éclaireuse pour avoir un adjectif. D’autres possibilité existent, par exemple, notre ancienne cheffe Christelle a été nommé d’après un personnage de fiction, Garfield. Et Lucie, notre cheffe, a pour totem chardon bleu, car elle connaissait plein de plantes. 

 

Exemple : Kangourou positif a été nommée ainsi car elle est très énergique et l’année où elle a été totémisée, elle sautait partout. 

 

Et voilà nos nouveaux totémisés : 

  • Quantin : Wipsy

  • Andy : Asiménia

  • Mattéo : Macareux

  • Matti : Hérisson 

  • Elyine : Cynictis

  • Louise : Lippu persévérante 

  • Johanna : Ibis

Interview de la maitrise

Ce camp était le premier pour nos nouveaux et nouvelles chef-fe-s et pour certain-e-s louveteaux et éclais.

Il était aussi ouvert à tous et toutes et aussi au non scout. 

Nous avons décidé d’interviewer quelques personnes dans ce camp pour connaître leur ressenti ;)

 

Les galères : 

  • Oriole : Le matériel et le rangement étaient assez compliqués.

  • Temminckii : La paperasse est super difficile à faire (rendre les dossiers à temps) et la fatigue était très présente. 

  • Kangourou : La météo était imprévisible et la logistique était laborieuse.

 

Le stress : 

  • Oriole et Temminckii : Sachant que c’était notre premier camp, on était très angoissé-e-s.

  • Kangourou : Un petit peu de stress malgré l’expérience et en raison de ma fatigue. 

 

Les constructions : 

  • Oriole : Incroyable, bon boulot

  • Kangourou : Extraordinaire. De base on ne savait rien faire et on arrive à un point où les gens pensent que le couvert était déjà monté.

  • Chardon bleu : C’était vraiment génial. Très fière des progrès réalisés en constructions ! 

 

Le thème : 

  • Oriole : J’ai adoré le thème, ça a bien marché

  • Temminckii : Le thème est trop bien, on était trop à fond.

  • Kangourou : Incroyable et la chanson, le décor et les costumes donnaient un plus ! 

Interview de la maitrise

Comment est le camp ?

  • Zèbre : Je trouve le camp très bien. Vous avez une très bonne cohésion de groupe. Les constructions étaient très bien et ça m’a fait plaisir d’apprendre à vous connaître.

  • Pinson et Loire : C’était trop cool de dormir sous tente !

 

Les activités : 

  • Zèbre : C’était très cool. Les responsables se sont bien débrouillés et en plus iels étaient très à fond. 

Préhistoire, jour 1

Le premier jour, nous sommes arrivé-e-s sur le camp et nous avons remonté le temps jusqu’à la préhistoire. Nous avons donc découvert le thème du camp qui était le voyage spatiocamporel ! Après avoir mangé notre pique-nique nous avons entamé les constructions. Les loulous s’occupaient de fabriquer des tables, pendant que les éclais creusaient des trous. Venu le soir, nous avons mangés des sticks de poisson, puis nous avons chassés dans la forêt un tigre à dents de sabre. A la nuit tombée, les scout-e-s ont traversé la faille spatiotemporelle, en route pour une nouvelle époque.

L’Antiquité, jour 2

Les scout-e-s se sont réveillé-e-s chez les dieux et déesses grecs, en Antiquité. Les loulous ont fabriqué des amphores à l’aide d’une technique ancestrale. Pour le repas de midi les cheffes nous ont préparé un tzatziki et une moussaka (recettes à la fin du journal). Puis les éclais ont participé aux fameux jeux olympiques antiques et ont fait une course de char façon romaine. La journée s’est terminée en passant par la faille spatiotemporelle. 

Les Vikings, jour 3

Le troisième jour nous nous sommes réveillé-e-s chez les Vikings au son d’une corne de brume. Nous avons participé à une course de drakkars pour l’échauffement. Les louveteaux ont conquis des terres en capturant des drapeaux pendant que les éclaireur-euse-s construisaient des bateaux de guerre vikings. Pour le repas nous avons eu une salade de thon et du porridge (qui était d’ailleurs très bon, recette en fin de journal), un repas tout droit sorti de l’époque viking. Durant l’après-midi des combats d’épée se sont organisés pour défouler nos valeureux Vikings. Ensuite il y a eu la tant attendue douche, en mode viking évidement, s’est à dire avec de l’eau gelée au début pour terminer avec de l’eau chaude ! Pour finir nous sommes tous passé-e-s à travers la faille spatiotemporelle à destination d’ une autre époque...

Le Moyen-Âge, jour 4

Le matin du 4ème jour nous nous sommes réveillé-e-s au Moyen-Âge. Après un petit échauffement médiéval nous sommes devenus des gueux et des gueuses et avons mangé du pain de seigle. Des sauterelles ont attaqué nos champs et les éclais ont donc dû se battre pour récupérer les dernières réserves de nourriture. À midi nous avons mangé une soupe tout droit sortie du Moyen-Âge. Après s’être rassasié-e-s, les éclais sont parti-e-s en croisades sous une pluie torrentielle. Quelques heures et quelques blessées plus tard, le courageux et les courageuses croisé-e-s ont trouvé un mayen où passer la nuit.

La Renaissance, jour 5

Le réveil au camp s’est passé sous la pluie. Les loulous ont pris leur déjeuner pendant que les éclais étaient en train de marcher pour leur 2ème jour de raid.Ensuite, l’après-midi, les loulous ont été faire une marche au lac et se sont amusé-e-s là-bas. Vers 16h45, nous, les éclais, sommes arrivé-e-s au campement, heureux et heureuses, pendant que Lippu partait en voiture, direction l’hôpital. On a fait sécher nos habits au soleil. Puis nous avons pris une douche. Pour les éclais, des impros étaient au programme. A la fin 

de la soirée, tout le monde est passé à travers la faille spatio-temporelle.

 

 

P.S. Lippu n’a rien de grave (ou presque)

La Révolution française, jour 6

Ce matin-là, nous nous sommes retrouvé-e-s dans une période toute chamboulée : la Révolution Française. Nous avons commencé la journée par nous dire bonne nuit en chantant le cantique. Nous sommes ensuite parti-e-s nous laver les dents, avant de manger une soupe à l’orge. Suite à cela, les éclais sont parti-e-s essayer de récupérer les étendards à la Bastille en chantant la Marseillaise. A midi, nous avons pris un goûter bien mérité. Ce fut ensuite au tour des louveteaux de tenter de prendre la Bastille. Pour goûter, nous avons mangé une polenta et de la ratatouille, trouvées dans les réserves de la prison. Suite à un bon déjeuner, la promesse a commencé pour les éclais, suivie d’une veillée autour du feu. Pour finir nous sommes tous passés à travers la faille spatiotemporelle, en route pour la prochaine époque. 

Woodstock, jour 7

Après une nuit sous la pluie, nous avons atterri chez hippies, au festival Woodstock. Suite à une petite danse pour saluer le soleil, nous avons déjeuné et nous avons commencé à ranger le campement en prévision de la pluie de la nuit prochaine. Puis nous avons déménagé dans un couvert qui se trouvait à 10 minutes de notre camp pour y passer la nuit et que nos affaires soient au sec. La soirée s’est achevée avec la Grande Chance, soit une présentation de petits spectacles préparés durant la semaine.

Liste des spectacles : 

  • Combats de guerriers

  • Les accrobates

  • La théorie de la macaréna

  • Bâton du diable

 

Les rédactrices

Ce journal a été rédigé par la HP (Haute Patrouille) pendant leur spécialité, qui était le journalisme. On espère qu’il vous aura plus 

Et on vous attend avec impatience l’année prochaine 

Zibeline maligne, Altaïca astucieuse, Hermine charmeuse et Azara prévoyante